IGDR
Dynamique ovocytaire et implantation chez les mammifères

Responsable : Guillaume Halet
 
 
Equipe Guillaume Halet

Activation et rôles des Rho GTPases au cours de la méiose et la polarisation de l’ovocyte de mammifère.

Les divisions méiotiques de l’ovocyte sont fortement asymétriques, en raison du positionnement du fuseau méiotique à proximité du cortex de l’ovocyte. Il en resulte la formation de deux globules polaires de petite taille, tandis que l’ovocyte reste volumineux et retient la majorité des réserves maternelles. Cette polarisation de l’ovocyte est vitale au processus méiotique et donc au développement embryonnaire après fécondation. Les GTPases de la famille Rho (Rac, Cdc42, RhoA) sont des régulateurs majeurs de la dynamique du cytosquelette, de la polarité cellulaire et des divisions asymétriques dans les cellules somatiques. Cependant, leurs rôles au cours de la méiose sont encore méconnus.

A l’aide de sondes fluorescentes spécifiques, et en utilisant des techniques d’imagerie, nous étudions l’activation (= liaison au GTP) des Rho GTPases dans l’ovocyte de souris. Nos résultats antérieurs ont montré que Rac-GTP s’accumule dans le cortex en vis-à-vis du fuseau, et participe à la ségrégation chromosomique en méiose I et à l’expulsion des deux globules polaires. Nos expériences préliminaires suggèrent que Cdc42-GTP et Rho-GTP sont également détectables dans l'ovocyte et régulent le processus méiotique. A l’aide d’outils moléculaires, nous étudions les mécanismes de l’activation différentielle de ces trois GTPases, et leurs rôles au cours de la méiose (assemblage et fonctionnement du fuseau; ségrégation chromosomique; polarisation; cytocinèse). Ces travaux permettront de mieux comprendre le mécanisme normal de la méiose ovocytaire, ainsi que ses dysfonctionnements (défauts de maturation ovocytaire, aneuploidies), sources d’infertilité féminine et d'anomalies embryonnaires.

 

 

Légendes :
Figure 1 : Ségrégation des chromosomes homologues au cours de la méiose I (bleu: chromatine; vert: microtubules/fuseau méiotique; rouge: actine).
Figure 2 : Polarisation de Rac-GTP dans un ovocyte en Métaphase II (bleu: chromatine; rouge: actine; vert: Rac-GTP. La colocalisation de Rac-GTP avec l'actine apparaît en jaune).
Figure 3 : Modèle biologique : la souris.

 

Publications

Halet G, Viard P, Carroll J. Constitutive PtdIns(3,4,5)P3 synthesis promotes the development and survival of early mammalian embryos.Development, 2008,135:425-429.

Halet G, Carroll J. Rac activity is polarized and regulates meiotic spindle stability and anchoring in mammalian oocytes. Dev. Cell., 2007, 12:309-317.

Halet G, Tunwell R, Parkinson SJ, Carroll J. Conventional PKCs regulate the temporal pattern of Ca2+ oscillations at fertilization in mouse eggs. J. Cell Biol., 2004, 164:1033-1044.

 
copyright (c) 1999-2015 IGDR · UMR 6290 · CNRS · Université de Rennes 1
English | Français